Une nouvelle artiste en résidence au Pavillon des Indes

Publiée le 13/octobre/2015

La ville de Courbevoie a réhabilité le Pavillon des Indes en 2013 après deux ans de travaux. Préserver le patrimoine culturel de la ville n'était pas l'unique objectif de cette rénovation, le but était en effet de renouer avec le passé artistique de l'édifice en y installant une résidence d'artiste.Diplômée de l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts, Mara Fortunatović seconde artiste en résidence au Pavillon des Indes a d'ores et déjà pris ses quartiers pour une période de 18 mois.

Le public Courbevoisien a eu l'occasion de découvrir la jeune sculptrice lors de l'opération « Nuit Blanche » du 3 octobre.

Le travail de Mara Fortunatović porte sur les nuances de blancs, la mise en valeur des volumes et des reliefs dans l'espace. Une manière originale de percevoir notre environnement ! Désormais, l'artiste partagera son temps entre création et visites du public, ses 18 mois au Pavillon des Indes, lui permettront de mener des projets d'envergure et d'établir une vraie relation avec la ville et ses habitants.

------------------------

Il existe très peu de résidences d'artistes dédiées à la sculpture. C'est en partie pour cette raison que la Ville de Courbevoie a décidé d'ouvrir le Pavillon des Indes à cet art. Mais cette décision est également liée à la volonté de rendre hommage à Jean-Baptiste Carpeaux, figure artistique incontournable de la ville, dont certaines sculptures sont encore exposées au musée Roybet Fould à Courbevoie. Le célèbre sculpteur, lui-même issu de l'Ecole nationale des beaux-arts, a également vécu dans le parc de Bécon où il avait trouvé asile et hospitalité à la fin de sa vie dans le domaine du Prince Stirbey.

Contact presse

Anne Berrier – Responsable des relations presse
Tél. : 01 71 05 72 34
Courriel : a.berrier@ville-courbevoie.fr

Voir notre espace presse